#AssisesCHU

Un « New Deal »  pour les hôpitaux universitaires de France

Au cœur de l’enseignement et de la recherche en soin, acteurs centraux de la prévention et de la santé publique depuis la Réforme Debré de 1958, les CHU sont les acteurs, historiquement et par essence, de la démocratie sanitaire en France.

« À la sortie de la guerre, la France était couverte d’hôpitaux que seuls les plus pauvres utilisaient pour leurs soins et leurs derniers jours. Près de quatorze ministères et administrations s’occupaient de la santé et de l’hygiène. Il existait un abîme entre la médecine américaine, la recherche internationale et les hôpitaux de charité français : la situation de la santé en France imposait une transformation, ce fut l’objet de la réforme Debré. »(Source)

Aujourd’hui et quelques 58 années après leur création, les représentants des CHU proposent de poser les bases d’un « New Deal« , d’une nouvelle donne, à même de pérenniser et consolider le rôle de cette institution phare du système de santé français, en adéquation avec les nombreuses évolutions – technologiques, scientifiques, économiques, sociales, démographiques … – contemporaines.

Une vision et un programme ambitieux, à propos duquel nous avons posé quelques questions à Yann Bubien, directeur général du CHU d’Angers et Coordonnateur des Assises hospitalo-universitaires.

post-anh-vd


Historiquement, le New Deal est une initiative qui fut mise en place afin de contrecarrer les effets de la Grande Dépression.  Sommes-nous, du point de vue de l’hôpital, en situation de Grande dépression ?

Le « New Deal » , c’est, par définition, une « nouvelle donne ».

Près de 60 ans après les ordonnances de 1958, qui ont forgé la spécificité du modèle français et ses succès au niveau mondial, une réflexion sur les futurs du CHU est indispensable. Les évolutions médicales, scientifiques, numériques, technologiques, organisationnelles, financières, statutaires, sociétales constituent autant de défis et d’opportunités pour faire évoluer le modèle CHU dans ses dimensions enseignement-soins-recherche. Il est temps de dessiner une nouvelle frontière hospitalo-universitaire dans un environnement en pleine transformation.

C’est donc moins un contexte de dépression qu’une extension du champ des possibles, et une volonté de saisir les défis actuels et à venir dans un environnement en mutation permanente.

post-anh-vdCe « New Deal » des CHU doit porter à la fois sur les missions en les inscrivant dans leur vocation territoriale, régionale, nationale et internationale, mais également sur les carrières des personnels, dans un objectif d’attractivité.

Un nouveau modèle CHU peut se créer sur le territoire, en lien avec l’ensemble des acteurs, internes et externes.

Innovation, attractivité,  imagination, créativité sont les mots-clés de ces Assises qui, sept ans après le rapport Marescaux, dessineront les futurs du CHU, à travers une vision prospective et des propositions.

Il ne s’agit pas de se protéger d’évolutions internes et externes, ou de les subir, mais bien de les saisir comme autant d’opportunités pour faire évoluer un modèle CHU acteur et moteur de ces transformations, avec une vision audacieuse.

Les directeurs généraux, présidents de CME et doyens de CHU se retrouvent ainsi les 8 et 9 décembre 2016 à Toulouse pour réfléchir à ce que sera le CHU dans les années à venir et être force de propositions à l’intention des décideurs d’aujourd’hui et de demain.

***

Vous envisagez ce New Deal « en lien avec la société civile ». Encore une fois, l’image est forte.

L’expertise des universités et des hôpitaux universitaires doit irriguer l’ensemble du territoire et mettre en permanence l’excellence au service de toutes les populations.

post-anh-vdIl est fondamental d’impliquer les patients dans les missions de soins, enseignement et recherche, à travers la création de forum citoyens, de conférences prévention, etc.

Le développement d’une médecine en 7Ppersonnalisée ; prédictive ; préventive ; participative ; partagée ; de parcours ; pédagogique – liée aux évolutions épidémiologiques, démographiques, technologiques, sociétales et territoriales exige, plus encore qu’hier, un CHU citoyen, au service du parcours patient.

Le patient souhaite désormais être « co-pilote » de son suivi, aidé en cela par le développement des objets connectés.

 ***

Enfin, quelques mots sur la « quinzaine de propositions pour un New Deal » qui sera présentée en conclusion des Assises par les différents CHU ?

Innovation et ambition sont les maîtres-mots de ces 15èmes Assises hospitalo-universitaires.

Les propositions tourneront autour de cinq axes :

image4


Propos recueillis par Anne Adam Pluen


  • En savoir plus : retrouvez les publications de Yann Bubien sur le site du Graph
  • Cliquez ici pour accéder au programme des 15èmes Assises Nationales Hospitalo-Universitaires

 

post-anh-vd

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s